L'ARMÉE DE L'AIR

CHIFFRES & TRANSFORMATION

 

FONDAMENTAUX

de l'armée de l'air

3 missions

qui exigent réactivité et permanence

 

 

PROTÉGER

Garantir la souveraineté de l’espace aérien national et assurer la surveillance spatiale. Protéger les populations, renforcer le service public.

 

INTERVENIR IMMÉDIATEMENT

Déployer très rapidement un dispositif de combat, projeter force et puissance ou porter assistance.

 

DISSUADER

Assurer la mise en œuvre de la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire pour défendre les intérêts vitaux de la Nation.

 

4 valeurs fondatrices

de l'identité de l'aviateur

 

RESPECT

De l’institution, des règlements, des missions, des femmes et des hommes : le respect mutuel à la base de la confiance et au cœur du dialogue.

 

INTÉGRITÉ

Chacun dans ses actes est responsable de l’autre : la réussite des missions tient dans l’interdépendance entre les hommes. C’est le sens des responsabilités qui guide l’action.

 

SERVICE

Donne un sens à l’engagement. L’aviateur est au service de la mission, de ses concitoyens, de la Nation.

 

EXCELLENCE

Credo de l’aviateur, elle s’exprime dans la complexité des missions aériennes qui exige rigueur et capacité d’innovation permanente.

 

5 capacités socles

essentielles à toute action aérienne autonome

 

COMMANDEMENT & CONDUITE

Planifier et conduire toutes les opérations aériennes sur, à partir et hors du territoire national.

 

RENSEIGNEMENT

Recueillir et fusionner l’information pour renseigner, décider et agir.

 

INTERVENTION IMMÉDIATE

Agir en permanence et sans délai.

 

PROJECTION

Projeter pour agir loin et sans délai.

 

FORMATION & ENTRAÎNEMENT

Disposer en permanence d’aviateurs prêts à remplir leurs missions.

PERSONNEL

de l'armée de l'air

42 801

aviateurs

5 060

civils

}

6 627

Officiers

10 882

Militaires du rang

60

Volontaires

25 232

Sous-officiers

25 %

employés hors armée de l'air

22 %

personnel féminin

BUDGET

de l'armée de l'air

Le budget 2014 de l'armée de l'air s'élève à 4,4 milliards d'euros, ce qui correspond à 11 %

du budget de la mission Défense.

ÉQUIPEMENTS

de l'armée de l'air

À jour au  01/01/2015

ACTIVITÉS

de l'armée de l'air

SÛRETÉ & SECOURS

de l'armée de l'air

BASES AÉRIENNES

de l'armée de l'air

PROJETS

de l'armée de l'air

Moderniser
les capacités de combat

 

CENTRE DE DÉVELOPPEMENT AÉROSPATIAL

Créer un centre de développement aérospatial militaire qui développe les concepts et doctrines d’emploi, les éprouve et les diffuse,  expérimente les matériels, en suit le développement et instruit les forces de première ligne.

CDAOA 2014

Planifier et conduire toutes les opérations aériennes nationales et multinationales en tant que nation cadre, à partir de Lyon.

HELICOPT’AIR

Conceptualiser l’emploi des voilures tournantes dans l’armée de l'air et en établir une vision air à long terme.

CYB’AIR

Renforcer la gouvernance du cyber dans l’armée de l'air et développer une stratégie d’influence pour être force de proposition.

COGNAC 2016

Mettre en service un outil de formation et d’entraînement, basé sur une flotte moderne d’avions, qui permette le maintien des aptitudes des pilotes de chasse et s’impose dans la construction du format de l’aviation de combat de demain.

AVIATION DE CHASSE

Repenser une feuille de route « aviation de chasse » qui anticipe l’évolution du format des flottes et préserve la cohérence capacitaire.

SIMULATION

Développer une politique globale de la simulation pour prendre en compte la complexité de la préparation opérationnelle en exploitant la simulation distribuée et la réalité augmentée connectée aux environnements interalliés et interarmées aussi souvent que nécessaire, individuellement et collectivement dans tout le spectre des missions de l’armée de l'air.

CONCEPT 1ER/2E CERCLE

Mettre en œuvre le principe de différenciation du Livre blanc sur la Défense et la sécurité nationale 2013 en définissant un référentiel d’entraînement adapté aux différentes phases d’une opération.

DRONES

Renforcer la capacité de recueil et d’analyse du renseignement dans l’armée de l’air en coordonnant toutes les actions du domaine de l’armée de l'air dans la construction de la capacité MALE (Moyenne altitude longue endurance).

MRTT

Renforcer la dissuasion et les capacités d’intervention en coordonnant et en menant les actions nécessaires à l’acquisition et à la mise en service du MRTT Phénix au sein des forces aériennes stratégiques, et définir le concept d’emploi  multi-rôle de cette flotte.

A400M

Conceptualiser l’emploi des nouveaux vecteurs de projection entrant en service en coordonnant et en menant les actions nécessaires à la montée en puissance de l’A400M Atlas à Orléans, tout en développant les nouvelles doctrines d’emploi et la coopération internationale.

ALSR

Offrir dès 2016 une capacité ALSR (Avion léger de surveillance et de reconnaissance) flexible et réactive, complémentaire du drone et pouvant être mutualisée entre les forces et les services de renseignement.

ACCS

Mener les actions nécessaires à la transformation des centres C2 au standard ACCS (Air Command and Control System) dans le but d’accroître l’interopérabilité du C2 Air vis-à-vis de l’OTAN.

 

Simplifier les structures

 

CFA 2015

Le commandement des forces aériennes (CFA) en route vers une cohérence technico-opérationnelle renforcée destinée à optimiser la préparation des forces en coordination avec les bases aériennes.

RÉFORME FONCTION CONTRÔLE

Construire un dispositif surveillance-contrôle rénové, garantissant la robustesse du dispositif de sûreté aérienne, adapté aux évolutions techniques et réglementaires, permettant la préparation opérationnelle et offrant des cursus professionnels variés.

SIMPLIFICATION ADMINISTRATIVE

Supprimer toute suradministration et générer un réel allègement des charges.

STATIONN’AIR 2019

Optimiser le réseau des bases pour garantir la cohérence opérationnelle de l’armée de l’air.

BASE AÉRIENNE XXI

Simplifier nos structures pour placer le commandement au centre de la cohérence technico-opérationnelle et proposer une organisation entièrement tournée vers l'optimisation de l'activité opérationnelle ; clarifier et unifier la chaîne de commandement notamment par la création d'escadres.

PÔLE AIR GRAND BALARD

Transférer le pôle de direction AIR, pleinement intégré au commandement des armées, en garantissant sa capacité à conseiller le chef d'état-major de l'armée de l'air dans l’exercice de ses responsabilités, à conduire l'activité de l'armée de l'air et à préparer ses capacités futures.

Développer
les partenariats

 

INTERMINIST’AIR

Identifier les opportunités d'ouverture des capacités de l'armée de l’air à l'interministériel dans une optique d'affirmation de l'expertise de l’armée de l'air dans la troisième dimension et/ou de partenariat.

FORCES SPÉCIALES

Élargir et valoriser la contribution de l’armée de l’air aux opérations spéciales.

RÉINTÉGRATION NATINAMDS

Permettre à l’armée de l'air d’être en position d’influence dans la composante Air de l’Otan en coordonnant le retour de la France dans le NATINAMDS (Nato integrated air and missile defense system).

AIR SURFACE INTÉGRATION

Conceptualiser la coordination des feux et des actions interarmées à l’aune de l’expérience des opérations en cours et des technologies présentes et à venir.

CONTINUUM COOPÉRATION SOUTEX

Optimiser et valoriser les coopérations internationales sources de synergies opérationnelles et capacitaires permettant de consolider et de développer les capacités d’intervention de l’armée de l’air et accompagner les actions de soutien à l'exportation nécessaires à la soutenabilité de la loi de programmation militaire et préparant le terreau de nouveaux partenariats.

INDUSTRIE AÉRONAUTIQUE

Élargir et formaliser les partenariats avec l’industrie aéronautique dans le cadre de projets Air (lancement du Flying Capability Campus, projet filière démantèlement et stockage à Châteaudun) et de soutien à l’export.

INITIATIVES EUROPÉENNES ET BILATÉRALES

Faire de l’armée de l'air un acteur de la construction de l’Europe de la Défense.

JEUNESSE-ÉGALITÉ DES CHANCES

Élaborer une politique coordonnée de l’engagement de l’armée de l'air pour la jeunesse ;  introduire la formation par l’engagement dans les cursus de formation des aviateurs pour les valoriser.

Valoriser l'aviateur

 

 

FORMATION

Repenser la formation pour fournir les compétences opérationnelles en tenant compte des nouvelles capacités. Transmettre la culture de l’aviateur, permettre l’épanouissement individuel, développer l’ouverture.

CONTINUUM FORMATION PN

Établir un continuum de formation robuste et ouvert à la coopération, mettant en œuvre des outils modernes pour assurer le succès par la formation.

PÔLE ACADÉMIQUE AÉRONAUTIQUE

Bâtir un outil de formation de demain ouvert sur les partenariats en mettant en place un FCC (Flying Capability Campus ), et dont l’École de l’air unique est une brique.

VALORISATION DES COMPÉTENCES

Mieux reconnaître les acquis de l’expérience des aviateurs et valoriser l’outil de formation de l’armée de l’air.

 

AIR SOLIDARITÉ

Accompagner les aviateurs aussi bien au niveau professionnel que sur le plan personnel, en développant une logique solidaire.

BASE AÉRIENNE VIRTUELLE

Préserver le lien entre les aviateurs, quelle que soit leur affectation.

 

MÉMOIRE/PATRIMOINE

Développer le lien de l’armée de l’air avec la Nation et renforcer l’identité de l’aviateur au travers d’une politique de valorisation du patrimoine aérien et de préservation de la mémoire de l’armée de l’air.

VALEURS

Transmettre un socle de valeurs communes à tous les aviateurs.

MOBILITÉ

Redéfinir la politique de mobilité afin de l’adapter au strict besoin de l’armée de l’air en intégrant les contraintes sociétales.